|
Filtres de recherche

Citron (Le)

Limon (Le), Piéride du Nerprun (La)

Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758)

  • Arthropoda
  • Insecta
  • Lepidoptera
  • Pieridae
4.0 | Edith Reuzeau

Répartition

Présence certaine
Non concerné
Légende complète et détaillée

    Statuts nationaux (TAXREF v16.0)

  • Terrestre
  • Indigène ou indéterminé

    Statuts régionaux

  • Indigène
  • Présence certaine
  • Très commune
  • Modéré
  • Non endémique

Période d'observation

Janv.
Févr.
Mars
Avril
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Dec.

Difficulté de détermination

  • Facile

    Sauf cas particuliers :

  • Difficile
  • Difficile

Répartition

Carte présence
Présence certaine
Non concerné
Légende complète et détaillée

Description (Source : INPN)

Taille/poids :

Longueur de l'aile antérieure : 25-40 mm.

Diagnose :

Le dessus des ailes du mâle est jaune vif. Le dessous est plus clair avec un point brun rougeâtre situé dans la région discoïdale. La femelle est blanc-verdâtre. L'aile antérieure est falciforme alors que l'aile postérieure se termine par une pointe dans la partie médiane

Détermination :

Dans les trois-quart nord de la France, l'adulte est simple à reconnaître. Dans le sud, la détermination des femelles demande un examen précis. 

Espèces proches :

Les femelles sont proches de celles du Citron de Provence. Elles sont caractérisées par la présence d'une strie jaune-orangé sur le dessous des ailes antérieures.

Période d’observation :

Les adultes peuvent être observés de février à novembre.

Biologie-éthologie :

Cette espèce a une génération par an. Au printemps, les adultes sortent de leur site d'hivernage (arbustes, fourrés à feuillage persistant). Après l'accouplement, la femelle ponds ces œufs isolément près des bourgeons éclatés de la plante hôte ou sous les jeunes feuilles. La chenille se nourrit de bourdaine et de nerpruns. La chrysalide est accrochée sur un rameau ou une feuille. La nouvelle génération apparaît au début de l'été. Les adultes sont floricoles et visitent un grand nombre de fleurs avant d'hiverner.

Biogéographique et écologie :

La répartition de l'espèce couvre l'ensemble de l'Eurasie tempérée, l'Afrique du Nord et l'Asie Mineure. C'est une espèce commune notamment dans les zones humides et les milieux bocagers et forestiers riches en zones de lisières arbustives. Les adultes ont une forte capacité de dispersion. Ils sont observés jusqu'à 2 200 m d'altitude.

D'après :

Essayan, R., Jugan, D., Mora, F. & Ruffoni, A. 2013. Atlas des papillons de jour de Bourgogne et de Franche-Comté (Rhopalocères et Zygènes). Revue Scientifique Bourgogne-Nature, Hors-Série (13) : 1-494.

Chinery, M. & Leraut, P. 1998. Photo-guide des Papillons d'Europe. Les photo-guides du naturaliste. Delachaux et Niestlé, 679 pp.

P. Dupont - UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN) - 2015

Liens externes

Fiche nationale

Statuts réglementaires

Aucune réglementation ou protection n'est à ce jour en place pour cette espèce.

Autres statuts

Aucun statut de reconnaissance n'est disponible pour cette espèce.

Statuts de menace

Aquitaine

  • LC
    Préoccupation mineure

    Liste rouge régionale des papillons de jour d’Aquitaine - 2019

Poitou-charentes

  • LC
    Préoccupation mineure

    Liste rouge régionale des rhopalocères du Poitou-Charentes - 2019

France

  • LC
    Préoccupation mineure

    Liste rouge des Papillons de jour de France métropolitaine - 2012

Europe

  • LC
    Préoccupation mineure

    Liste rouge européenne des espèces menacées - 2022

Les données diffusées reflètent l’état d’avancement des connaissances partagées et disponibles dans le cadre de la mise en œuvre du SINP. Elles ne sauraient être considérées comme exhaustives. Ces données font l'objet d'un processus de validation. Les données considérées certaines ou probables sont diffusées, ainsi que celles pour lesquelles la méthode n'est pas applicable.

25 868

données

922

mailles 10x10km

2 859

communes

918

jeux de données

Cartes disponibles

Année d'observation

Gérer la transparence

Nombre de données par mois

Nombre de données par an

Couverture communale

Pourcentage de communes où l'espèce a été observée, par département

Deux-sevres

(79)

73.4%

Vienne

(86)

69.9%

Haute-vienne

(87)

87.2%

Pyrenees-atlantiques

(64)

60.8%

Charente

(16)

76.9%

Charente-maritime

(17)

67.8%

Correze

(19)

81%

Creuse

(23)

64.5%

Dordogne

(24)

64%

Gironde

(33)

60.6%

Landes

(40)

71.6%

Lot-et-garonne

(47)

37%

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. En savoir plus.