|
Filtres de recherche

Moineau friquet

Passer montanus (Linnaeus, 1758)

  • Chordata
  • Aves
  • Passeriformes
  • Passeridae
4.0 | Ellen LE ROY

Espèce protégée

Espèce réglementée

Espèce menacée

Répartition

Présence certaine
Non concerné
Légende complète et détaillée

    Statuts nationaux (TAXREF v16.0)

  • Terrestre
  • Indigène ou indéterminé

    Statuts régionaux

  • Indigène
  • Présence certaine
  • Nicheur certain
    Observé en hiver
  • Commune
  • Très fort
  • Non endémique

Période d'observation

Janv.
Févr.
Mars
Avril
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Dec.

Difficulté de détermination

  • Facile

Répartition

Carte présence
Présence certaine
Non concerné
Légende complète et détaillée

Description (Source : INPN)

Longueur 14 cm, envergure 20-22 cm, poids 18-29 g.

Il habite différents types d’habitats de basse altitude, tels que les milieux agricoles parsemés d’arbres, les alignements d’arbres au bord des routes, les vergers, les grands parcs et cimetières. La présence d’arbres n’est pas obligatoire, l’espèce utilisant volontiers les falaises rocheuses, les vieux murs, ou encore les nids d’Hirondelles de rivage. Il est fortement concurrencé par le Moineau domestique dans les habitats urbains.

Le Moineau friquet se nourrit de graines et d’arthropodes dont la proportion varie avec la saison et la disponibilité.

Il est sociable toute l’année et niche en colonies lâches, dont la taille dépend des ressources alimentaires et de la disponibilité en sites de nid. Ceux-ci peuvent être éloignés les uns des autres de près de 1 km. Après la reproduction, les oiseaux des colonies proches se rassemblent sur des territoires de 10 à 100 km2. Les meilleurs sites d’alimentation sont d’abord occupés par les premiers jeunes de l’année, rejoints en fin de saison par les adultes. Les couples sont monogames (polygamie occasionnelle avec des femelles veuves) et fidèles à vie. La formation du couple s’opère sur le site de nid, le mâle chantant en évidence à l’automne puis au printemps.

Le nid est normalement dans une cavité, sinon dans les fondations d’un gros nid de rapace, de héron, de cigogne ou de corvidé. Des nids ont été trouvés aussi directement posés sur les branches de conifères touffus ou d’aubépines. Ils ont la forme d’une sphère aplatie avec une entrée sur le côté. L’armature est faite de tiges, de radicelles et de feuilles. L’intérieur est garni de mousses, de laine, de poils et de plumes. Les 2 ou 3 pontes sont déposées entre mi-avril et juillet. Elles comprennent généralement 5 œufs (2 à 7, extrêmes 1 à 8), le nombre étant maximal lors de la 2e couvée. L’incubation dure 11 à 14 jours et les jeunes sont volants à l’âge de 15-20 jours.

Spanneut, L. - Ecosphère, Service du Patrimoine Naturel. - 2008

Liens externes

Fiche nationale

Statuts réglementaires

Protections

  • Protection Oiseaux France - Art. 3

Réglementations

  • Règlementation des espèces dont la protection ne peut être dérogée qu’après avis du CNPN - Ann. 1
  • Convention de Berne : Conservation vie sauvage et milieu naturel en Europe - Ann. III

Autres statuts

Déterminance ZNIEFF

  • Limousin : Déterminante sous condition

Statuts de menace

Poitou-charentes

  • EN
    En danger (Nicheur)

    Liste rouge régionale des oiseaux nicheurs du Poitou-Charentes - 2018

Limousin

  • CR
    En danger critique (Nicheur)

    Liste rouge régionale des oiseaux du Limousin - 2015

France

  • EN
    En danger (Nicheur)

    Liste rouge des Oiseaux de France métropolitaine - 2016

Europe

  • LC
    Préoccupation mineure

    Liste rouge européenne des espèces menacées - 2022

Monde

  • LC
    Préoccupation mineure

    Liste rouge mondiale des espèces menacées - 2022

Les données diffusées reflètent l’état d’avancement des connaissances partagées et disponibles dans le cadre de la mise en œuvre du SINP. Elles ne sauraient être considérées comme exhaustives. Ces données font l'objet d'un processus de validation. Les données considérées certaines ou probables sont diffusées, ainsi que celles pour lesquelles la méthode n'est pas applicable.

8 196

données

464

mailles 10x10km

887

communes

153

jeux de données

Cartes disponibles

Année d'observation

Gérer la transparence

Nombre de données par mois

Nombre de données par an

Couverture communale

Pourcentage de communes où l'espèce a été observée, par département

Deux-sevres

(79)

12.5%

Vienne

(86)

14.3%

Haute-vienne

(87)

11.8%

Pyrenees-atlantiques

(64)

18.5%

Charente

(16)

12.1%

Charente-maritime

(17)

34.1%

Correze

(19)

12.2%

Creuse

(23)

3.9%

Dordogne

(24)

21.7%

Gironde

(33)

30.1%

Landes

(40)

30%

Lot-et-garonne

(47)

24.8%

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. En savoir plus.